art_11

Les différents Prêts Bancaires

Qu'est ce que le prêt à taux zéro ?

Prêts Bancaires
Prêts Bancaires

Le nouveau prêt à taux zéro est un crédit réglementé qui peut, en complément d’autres crédits, vous aider à financer l’acquisition d’un logement neuf à titre de résidence principale.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt sans intérêt.

Les conditions d’obtention du nouveau prêt à taux zéro

Ce crédit est accordé aux personnes qui en font la demande sous certaines conditions :

- Le demandeur doit être une personne physique. Le prêt à taux zéro ne peut être accordé qu’à des personnes physiques à l’exclusion de tout autre personne ou groupement (SCI, GFA, etc.).

- Il y a également des conditions tenant aux ressources.

Pour prétendre à ce type de crédit, l’emprunteur doit disposer d’un montant total de ressource inférieur à un plafond fixé en fonction du lieu de situation du lieu du logement et du nombre de personnes composant le ménage. 

- Il y a une condition de non-propriété.

En principe, le prêt à taux zéro est réservé aux particuliers qui ne sont pas ou n’ont pas été propriétaire de leur résidence principale depuis au moins deux ans.

Pour vérifier si vous y avez droit, vous pouvez consulter le site internet du ministère du logement et de la ville : www.logement.equipement.gouv.fr

art_34

Le prêt conventionné

De quoi s’agit-il ?

Le prêt conventionné est un prêt réglementé destiné à financer un projet immobilier. Il est accordé à des particuliers ou à des personnes morales (sans condition de ressources).

Son taux est plafonné en fonction de la durée d'emprunt, comprise entre cinq et trente ans.

Aujourd’hui, la baisse des taux d’intérêt rend ce taux, même plafonné, peu attractif. Toutefois, il présente toujours un certain nombre d’avantages.

Ainsi, le prêt conventionné ouvre droit à l’aide personnalisée au logement (APL). Par ailleurs, les frais de notaire, la taxe locale d’équipement, et parfois les frais de dossier sont réduits.


art_35

Le prêt relais

Prêts Bancaires
Prêts Bancaires

Il est fréquent qu’une acquisition immobilière soit financée par la vente d’un bien immobilier précédemment détenu.

Toutefois, l’achat du nouveau bien et la vente de l’ancien ne coïncident pas toujours.

Si vous souhaitez vous porter acquéreur d’un bien, avant d’avoir conclu la vente du bien précédent, la jonction financière entre les deux opérations peut se faire au moyen d’un prêt relais.

La durée d’un prêt relais est généralement comprise entre trois mois et deux ans. Toutefois, pour être rentable, ce crédit doit être le plus court possible.

Le montant du crédit accordé représente généralement entre 60% et 100% de la valeur du bien mis en vente, déduction faite, le cas échéant, des crédits en cours de remboursement. A cet égard, certains établissements de crédit demandent que le bien à vendre soit expertisé par un notaire ou par une agence immobilière.